Une histoire de porte …

Alors que d’ici une semaine vous me retrouverez perchée sur un escabeau en train de décrocher toutes nos décorations de Noël, aujourd’hui je me souviens  en souriant d’une petite mésaventure arrivée il y a quelques années alors je j’accrochais mes décorations …

Laissez-moi vous la raconter !

Je passe en revue mon matériel pour m’assurer que je n’ai rien oublié : échelle, fils de fer, rallonges et guirlandes électriques. C’est bon ! Malgré les 3° que la météo m’offre en cette fin d’après-midi, j’ai tout de même décidé de sortir pour décorer la tonnelle devant la maison !  Pour moi, Noël est si bien représenté par la lumière !

A peine couverte (surtout ne le répétez pas à mes enfants !) je sors avec tout mon équipement, bien décidée à faire au plus vite avant que la nuit ne tombe car il est déjà près de dix sept heures.

Les bras levés, je me débats dans les mailles du rideau de lumière lorsque j’entends une petite voix derrière moi :  » maman, je peux venir t’aider ? » Dans l’embrasure de la porte-fenêtre que j’avais laissé entrebaillée aparaît la petite frimousse de notre dernière fille, âgée de presque quatre ans.

Descendant de mon échelle, je m’approche et lui explique que c’est une proposition très gentille mais qu’il fait vraiment très froid dehors et que le bout de mes doigts commence à être déjà très douloureux… je lui propose d’aller chercher son pyjama et de se préparer pour la douche car je vais bientôt avoir terminé. Sur ce, je tire légèrement la porte-fenêtre vers moi et retourne à ma décoration.

La tâche est plus rude qu’il n’y paraît et il fait vraiment très froid à présent. Et soudain un doute terrible m’envahit, je me retourne et (ne le dites pas non plus à mes enfants !) saute de l’échelle,  pousse la porte-fenêtre et m’aperçois avec horreur que mon inquiétude était fondée ! La porte-fenêtre  a été fermée de l’intérieur… par ma fille, qui a pensé que cela était plus raisonnable puisqu’il faisait si froid dehors !


2cor5:20

Je frappe à la fenêtre, crie, appelle de toutes mes forces les enfants qui sont à l’intérieur… En vain ! Les doubles-vitrages sont en fait très efficaces… Deux enfants sont à l’intérieur; l’un de six ans est parti se doucher et ne réapparaîtra certainement pas tant qu’il restera de l’eau chaude (après tout je le comprends il fait si froid !)… et la petite, partie chercher son pyjama a certainement trouvé sur le chemin un jouet et doit être en train d’inventer mille et une aventures extraordinaires. Je fais le tour de la maison espérant que l’un d’eux se trouve  au rez-de-chaussée, je crie, je tape et sonne à la porte… RIEN !! Je regarde l’heure, 17h10. Je suis transie de froid… Je prie pour qu’il n’arrive rien aux deux petits dans la maison et je n’ai plus qu’une chose à faire, attendre le retour de mon fils ainé du collège vers 17h35 et… méditer sur la situation.

Une image se présente à mon esprit alors que la pluie se met à tomber. Une pluie glaciale qui me fait frissonner. Je pense à tous ceux qui un jour feront comme en Luc 13:25. Restés dehors, ils frapperont à la porte, appelleront pour que le maître vienne leur ouvrir et la réponse sera :« je ne vous connais pas». Combien, parmi ceux que je connais et que j’aime tant, resteront dehors ? Je frémis, non plus à cause de la pluie, mais à l’idée qu’il se peut que je ne retrouve pas au ciel l’un de mes bien-aimés… Nous avons tous eu l’expérience un jour d’être « à la porte », clés oubliées, perdues ou porte claquée. C’est une chose très pénible. Mais cela n’est rien face à cette porte du ciel qui sera fermée..

Je voudrais pouvoir crier :

Ne la laissez pas se fermer et vous laisser dehors ! Dieu vous attend et vous laisse ses promesses : «Vous me chercherez et vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur»(Jérémie 29:13).

Et mon coeur soupire : «Nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !» 2Cor 5 :20

Non, ne vous privez pas de la grâce de Dieu…

signature25

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *