Êtes-vous oubliée de Dieu ?

Durant les premiers chapitres du livre d’Esther,  nous avions l’impression que Dieu était absent du paysage, de l’histoire qui nous était racontée, ne serait-ce que par l’absence de son nom dans le livre (comme nous l’avons appris dans l’introduction). Nous avons également vu que Dieu semblait également absent de la vie et des pratiques du peuple hébreu exilé en Perse. Le peuple hébreu paraissait avoir choisi d’oublier Dieu.

Puis la situation s’est rapidement dégradée, la reine Vashti est sortie, Esther a été emmenée avec d’autres jeunes filles pour postuler de force au concours de beauté pour le titre de Reine, Haman,  le méchant de l’histoire, se retrouve au pouvoir,  prend en grippe Mardochée et décide de se venger de l’affront reçu  en organisant l’éradication de tout le peuple juif. Pffff….. Tout donne d’impression d’être — hors—contrôle.

Hors contrôle ? A nos yeux humains oui, mais Dieu ne les avait pas oubliés. Dans les coulisses il était là, orchestrant toutes choses dans l’ombre et prenant soin de son peuple.

Vivez-vous en ce moment des choses difficiles comme une maladie grave, la trahison ou la perte d’un bien-aimé, un situation économique dramatique, un enfant qui s’est éloigné de Dieu ? Une situation telle que vous vous demandez où Dieu peut bien se trouver ? Est-ce qu’il vous aurait oubliée, trop occupé ailleurs peut-être, ou parce que d’autres valent mieux que vous ?

Ou peut-être vivez-vous aujourd’hui les conséquences d’une désobéissance passée et avez-vous l’impression que Dieu vous laisse vous dépêtrer seule dans vos problèmes, ployant sous la culpabilité, dans une immense solitude, avec un sentiment d’abandon ?

Si tel est le cas j’aimerais vous dire STOP ! Même s’il est humain de regarder parfois à nos sentiments, ce n’est pas là que nous devons aller chercher les réponses à nos questions, à nos doutes. Il n’y a que dans la Parole de Dieu que nous trouvons les certitudes dont nous avons besoin dans nos vies. Alors regardons ensemble ce que Dieu nous dit :

« Je t’aime tant »

Dieu vous aime, et il vous aime telle que vous êtes…. avec vos failles y compris !

Esaïe 43:1  Ne crains point, car je t’ai racheté, je t’ai appelé par ton Nom; tu es à moi. 

Jérémie 31:3 Je t’aime d’un amour éternel, c’est pourquoi je te conserve ma bonté.

« Je connais ta souffrance »

Chaque larme, chaque cri est entendu de notre Dieu et lui importe. Il vous voit dans le secret de votre chambre, rien ne lui est caché…

Psaume 56:9 Toi, tu tiens le compte de chacun des pas de ma vie errante, et mes larmes même tu les gardes dans ton outre. Leur compte est inscrit dans ton livre.

Exode 3:7 J’ai bien vu la misère de mon peuple qui est en Égypte, et j’ai entendu son cri à cause de ses oppresseurs, car je connais ses douleurs. (version Colombe)

« Jamais je ne t’abandonnerai »

Jésus a vécu une réelle séparation, forme d’abandon de la part de son père en mourant sur la croix à notre place : Matthieu 27:46  Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?  Grâce à son sacrifice,  jamais nous n’aurons à vivre une telle chose. Il a choisi de payer un prix que nous ne pouvons même pas imaginer… afin que nous puissions vivre cette intimité extraordinaire, à tout jamais, avec notre Père céleste et notre Sauveur.

 Matthieu 28:20 Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde.

Jean 10:28 Je leur donne la vie éternelle; et elles [mes brebis] ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.

« Je maîtrise chaque chose qui se passe dans ta vie »

Personne ne peut échapper à la souveraineté de Dieu, rien de ce qui nous arrive n’échappe à Son contrôle souverain.

1 Chroniques 29:12  Tu domines sur tout et dans ta main résident la force et la puissance…

Matthieu 10:29 Ne vend-on pas deux passereaux pour un sou? Cependant, il n’en tombe pas un à terre sans la volonté de votre Père.

Lamentations de Jérémie 3:37   Qui dira qu’une chose arrive, Sans que le Seigneur l’ait ordonnée ?

Si jamais les circonstances de nos vies changent pour devenir vraiment difficiles,  nous ne devons jamais oublier qu’il en garde la maîtrise aussi. Nous ne pouvons que patienter, et lui demander la grâce et la force dont nous avons besoin pour faire face à ce qui nous attend  jour après jour.

L’histoire d’Esther est là pour nous rappeler que quelles que soient les circonstances, Dieu est souverain ! Il est celui qui domine sur la création; il a le pouvoir et l’autorité sur toutes choses. Il est directement impliqué  dans le cours de nos vies, œuvrant pour que toutes choses concourent selon son dessein et pour le bien de ceux qui l’aiment, promesse que nous devons accepter par la foi : Romains 8:28 Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

Dieu ne nous a pas trahies, alors que nous, pêcheurs rachetés, nous brisons si souvent notre engagement vis à vis de lui … Il est fidèle, et en Christ, il offre sa fidélité et son étreinte chaleureuse non méritée, encore et encore, y compris au sein des pires circonstances.

Il répand encore et encore sa grâce sur vous, bien-aimées  de Dieu.

Ayez confiance en lui, il oeuvre dans les coulisses de votre vie aussi…comme pour Esther !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *