Être bien entourée

Nous voici dans le premier chapitre de notre saga…  Le rideau se lève sur la jet-set de Suse,sur des décors somptueux et extravagants, des banquets inimaginables, à n’en plus finir… Tout est dans la démesure, y compris la  chute de notre chapitre.

Xerxès est très en colère de ce que Vashti ait refusé de venir se présenter. Quelle ironie … Le début du chapitre voit Xerxès dans sa gloire,  et la fin du chapitre le voit humilié,  probablement plus par les propos en public de Memucan que par le refus de Vashti. J’ai beaucoup ri en lisant le commentaire de Charles Swindoll qui, étant donnés les propos de Memucan, se pose avec humour la question de savoir si Memucan n’aurait pas eu des problèmes conjugaux et aurait ainsi fait passer un message à sa femme par le biais de cette loi 🙂 !  Puis, sous le coup de la colère et mal conseillé, nous verrons la semaine prochaine que Xerxès prend une mauvaise décision pour la regretter ensuite. Nous découvrons dans ce premier chapitre un héritier puissant qui n’a pas de colonne vertébrale, colérique et influençable, suivant la suggestion d’un seul homme, qui présente la situation sous un aspect tel que l’orgueil et l’amour propre de Xerxès ont été piqués au vif le poussant au milieu de sa colère à accepter la proposition d’inscrire dans les lois des Mèdes et des Perses le bannissement de Vashti, rendant ainsi ce bannissement irrévocable.

Nous ne savons pas pourquoi Vashti a refusé de venir et rien dans le texte biblique ne laisse un indice sur la cause. Dans les nombreux commentaires qui m’ont aidée dans cette préparation, j’ai lu toutes les versions possibles et les plus farfelues : l’ivresse de Xerxès et des princes, son désir de la montrer sans voile, ou même sans rien du tout, un simple caprice de Vashti … Il nous faut être prudentes,  toute interprétation ne serait que pure spéculation, la Bible ne donnant aucun indice, aussi nous n’entrerons pas dans ce débat.

Êtes-vous douées pour prendre les bonnes décisions ? Vous êtes-vous jamais demandé : « Et si j’avais » ou au contraire « Et si je n’avais pas … »? Tout particulièrement lorsque vous n’avez pas obtenu les résultats escomptés ? L’un des thèmes récurrents dans la Bible est « faire les bons choix »; elle est  pleine d’exemples de bonnes et mauvaises décisions et… de toutes les conséquences qui en ont découlé. Si nous prenons des décisions basées sur la colère, l’envie ou l’égoïsme, nous devons nous attendre à de piètres résultats. Galates 6:7 est là pour nous les rappeler :  Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi.  La corrélation entre notre décision et les conséquences ne saute pas toujours aux yeux lorsque nous sommes au milieu des événements, mais avec le temps, l’âge aidant, le mot « conséquences » nous saute aux yeux et nous voyons de façon évidente de ce que nos choix ont entraîné. Nous ne pouvons changer le passé ni les effets de nos mauvais choix, mais nous pouvons changer notre façon d’agir à l’avenir, alors portons nos regard vers l’avant, et regardons donc ce qu’il nous faut pour prendre les bonnes décisions.

1. Prier

La première chose, face à une décision importante à prendre est de prier, pour demander à Dieu la sagesse et la direction à prendre.  Psaume 32:8 Je t’instruirai et te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi. Ce temps de prière permet aussi de dépassionner  la situation, et dans une situation comme celle de Xerxès, de faire retomber la colère.

2.  Et la Bible ?

Il est nécessaire de se poser la question : est-ce que la réponse se trouve déjà dans la Parole de Dieu ? Pour pouvoir répondre à cette question, il faut bien la connaître,  en saturer notre esprit, la lire, l’étudier,  la mémoriser…. Une bonne connaissance de la  Bible est le meilleur moyen de prendre  de bonnes et solides décisions. Josué 1 : 8  Que ce livre de la loi ne s’éloigne point de ta bouche; médite-le jour et nuit, pour agir fidèlement selon tout ce qui y est écrit; car c’est alors que tu auras du succès dans tes entreprises, c’est alors que tu réussiras.

3. Bien s’entourer

Il est très important de bien s’entourer d’amies sages :

  • qui sont bien ancrées dans la Parole et attachées à Dieu,
  • qui sont honnêtes avec vous (c’est-à-dire qui n’hésitent pas à vous dire -avec amour 😉- le fond de leur pensée même si ce n’est pas agréable à entendre),
  • que vous admirez dans un domaine de leur vie (dans leur fidélité envers Dieu, ou dans leur amour manifesté aux autres, ou dans la gestion de leurs enfants, etc..) et qui ainsi constituent une sorte de modèle pour vous dans un ou plusieurs domaines de la vie,
  • qui vous sont attachées, tellement proches de vous que vous les considérez comme des personnes de votre famille. Elles vous resteront fidèles,
  • qui sont ouvertes et transparentes : elles ne veulent pas passer pour des super-women, elles ont aussi leurs moments de doute, d’inquiétude, leurs échecs, et vous le montrent,
  • qui croient en vous,
  • qui vous tirent vers le haut, vous encourageant à croître dans votre foi.

Proverbes 19:20  Ecoute les conseils, et reçois l’instruction, Afin que tu sois sage dans la suite de ta vie.

Proverbes 12:15 La voie de l’insensé est droite à ses yeux, Mais celui qui écoute les conseils est sage.

Proverbes 11:14 Le peuple tombe par faute de prudence, mais la délivrance est dans la multitude de gens de conseil.

Pour terminer, j’aurais deux questions pour vous :

—- Avez-vous ce genre d’amies autour de vous ? si oui, cultivez ces amitiés, cela demande de la patience, du travail et des efforts, certes, mais quel enrichissement d’avoir de tels joyaux dans notre entourage… Si non, priez à ce sujet, et demandez à Dieu de mettre sur votre chemin, de telles personnes qui sauront vous inspirer, vous faire du bien et vous donner de bons conseils. Elles peuvent même être géographiquement très loin de vous, l’une des miennes se trouvent à des dizaines de milliers de kilomètres, mais grâce à la technologie, elle est toujours près de moi  !

—- Etes-vous ce genre d’amie pour quelqu’un ? Y-a-t-il des points parmi ceux mentionnés ci-dessus à approfondir ? Votre amie peut-elle compter sur votre sagesse « venue d’en haut » pour lui donner des conseils pour faire les bons choix ?

Avoir ou être une amie qui encourage et inspire dans sa foi est une aide fantastique pour  faire les bons choix.

Et vous, auriez-vous, en quelques mots, quelque chose à partager concernant votre étude de la semaine ?

 

 

 

 

 

Quelques pensées sur “Être bien entourée

  1. Merci encore pour cette nouvelle étude qui commence et promet de belles découvertes… Mais pour le sujet du jour, oui j’ai une amie comme celle décrite plus haut… Et même, elle priait pour moi avant même que nous nous rencontrions et quand nous nous sommes rencontrées c’est comme si on se reconnaissait… Le Seigneur avait préparé notre rencontre… Cette amie est bien plus qu’une amie c’est véritablement ma sœur et quand nous sommes ensemble nos cœurs sautent de joie unis qu’ils sont d’appartenir au même Père
    Nous rions ensemble nous partageons toutes nos joies et tous nos soucis et toutes nos épreuves… nous pleurons nous chantons nous prions… et sans cesse nous remercions Dieu pour ce cadeau d’amitié extraordinaire qu’il nous a fait… Ô merci Seigneur !!!

    1. Tes mots et ton témoignage me touche. Je suis très émue.Je peux que dire OUI Amén à tout ce que tu dit. À mon tour de remercier le Seigneur pour Ses exaucessement. En me donnant une amie, une soeur comme toi Il savait d’avance pourquoi? Il réponds à nos prières. Il fait au-delà de ce que nous pouvons demander et imaginer. C’est extraordinaire de t’avoir à mes côté. Cette Amour fraternelle je n’arrive pas à vous expliquer. Mais seulement Dieu est capable.

      1. Merci Flora pour ce témoignage, quel joyau magnifique que votre amitié… Oui c’est bien vrai, Dieu répond aux prières dans tous les domaines, y compris celui de pourvoir à ce besoin profond d’une amitié précieuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *