Un job magnifique : Ambassadrices du ciel !

Nous avons vu à deux reprises au chapitre 2 que Mardochée avait expressément interdit à Esther de dire qu’elle était juive. La raison ne nous en est pas donnée. Beaucoup de commentateurs bibliques pensent que c’était parce que, étant issue d’une population exilée et donc étrangère en Perse, elle n’aurait alors eu aucune chance d’être choisie, car considérée comme d’une classe inférieure.

Paul Alexander Leroy – Haman et Mardochée 1884

Ce qui est très intéressant dans la situation décrite, c’est que cette interdiction de Mardochée indique que leur style de vie ne montrait pas leur judaïcité, sinon il aurait été impossible de la cacher. Dans leur vie quotidienne, il y aurait du y avoir certaines choses  rendant visible le fait qu’ils étaient juifs : le respect du sabbat, l’alimentation, des détails vestimentaires, et éventuellement la  fréquentation des synagogues (dont plusieurs historiens juifs pensent qu’elles sont nées en Perse durant l’exil ).

N’oublions pas que cela faisait plusieurs générations que la tribu de Benjamin (dont Mardochée et Esther sont issus) avait été emmenée en exil à Babylone et de nombreuses familles s’étaient assimilées au fil du temps à la population locale. La quasi totalité des juifs présents sur le sol perse était née sur place. Le prénom même d’Esther nous montre cette assimilation puisque « Esther » vient du perse  (signifie étoile), alors que Hadassa provient de l’hébreu (signifie « arbre de myrte »).  -Profitez-en pour compléter la fiche d’Esther ! –

Nous avions vu dans l’histoire du peuple hébreu que par un décret, Darius avait autorisé et encouragé les juifs à retourner chez eux pour reconstruire le temple et la ville de Jérusalem. Mais une infime partie des juifs quittèrent la Perse suite à ce décret, malgré le fait qu’il s’agissait de retourner dans le pays promis par Dieu et ainsi de lui obéir. C’est ainsi que nous retrouvons Mardochée et Esther toujours en Perse avec de très nombreux autres juifs comme nous le laisse entendre le chapitre 3.  Ils ont fait le choix de rester en Perse, probablement satisfaits de leur intégration et de leur vie.

  1. Qu’en est-il de nous ? Sommes-nous, devons-nous être assimilées au monde qui nous entoure ?

Tout au long de la Bible, nous voyons que Dieu trace une ligne très claire entre ceux qui lui appartiennent et le reste du monde. Que ce soit dans l’Ancien Testament avec le peuple hébreu ou dans le Nouveau avec les chrétiens .  Et nous allons comprendre pourquoi dans les points suivants.

Romains 12:2  Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence. 

2 Corinthiens 6:14  Ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger. Car quel rapport y a-t-il entre la justice et l’iniquité ? ou qu’y a-t-il de commun entre la lumière et les ténèbres ?

Avant d’aborder les points suivants rappelons-nous qui nous sommes :

Nous avons été sauvées par grâce. Notre réconciliation avec Dieu n’a été possible que parce Christ est allé jusqu’à la croix, qu’il a reçu la punition que méritait notre péché. Lorsque notre Sauveur a proclamé sur la croix « tout est accompli » , la séparation entre l’homme pècheur et le Dieu saint a disparu , rendant tous ceux qui acceptent personnellement ce sacrifice pour leur propre péché, saints, irrépréhensibles et sans reproche (Colossiens 1:22), Notre réconciliation est basée sur le salut pourvu par le sacrifice de Christ et accepté par la foi (Ephésiens 2:8-9).

2. Et maintenant ? quelle est notre place, notre rôle dans ce monde ?

Regardez ci- dessous les paroles de Jésus s’adressant à son Père en Jean 17 :

Jean 17 : 14-19  Je leur ai donné ta parole; et le monde les a haïs, parce qu’ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde. 15 Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du mal.  16 Ils ne sont pas du monde, comme moi je ne suis pas du monde.  17 Sanctifie-les par ta vérité: ta parole est la vérité.  18 Comme tu m’as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde. 

Oui, nous ne sommes pas du monde mais Christ nous a envoyés dans le monde.  Cela signifie que le monde est une destination temporaire et non le centre de nos vies. Nous devons nous considérer comme « étrangers et voyageurs sur la terre » comme nos prédécesseurs dans la foi en Hébreux 11:13.

3. Ayant compris que nous sommes ici de passage, quel est l’objectif de notre voyage ?

2 Corinthiens 5:20  Nous faisons donc les fonctions d’ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous; nous vous en supplions au nom de Christ: Soyez réconciliés avec Dieu!

Quel est le job d’un ambassadeur ?  c’est un officiel (nous) qui agit en tant que représentant d’une nation (le peuple de Dieu, la nation céleste). Envoyé dans un pays étranger(le monde), il doit refléter la position de l’autorité souveraine qui l’a envoyé (Dieu) et qui lui a donné autorité. Écrivant aux Corinthiens, Paul ci-dessus parle de son rôle d’ambassadeur, et encourage urgemment tous les chrétiens à se considérer comme ambassadeurs à leur tour, proclamant la bonne nouvelle autour d’eux.

Nous devons comprendre qu’il nous faut être dans le monde pour être une lumière pour ceux qui sont dans les ténèbres spirituelles. Nous devons vivre de telle manière que ceux du dehors se rendent compte que, au travers de notre comportement et de nos « bonnes œuvres » , il y a quelque chose de différent en nous.

1 Pierre 3:15 : étant toujours prêts à vous défendre, avec douceur et respect, devant quiconque vous demande raison de l’espérance qui est en vous…

Au chapitre 3 que nous avons étudié cette semaine, nous voyons enfin Mardochée prendre position de façon très claire en indiquant qu’il est juif, refusant le compromis en se courbant devant Haman, et refusant de s’assimiler au reste de la population de Suse.

Chères amies, certaines d’entre nous sont peut-être assimilées de telle manière à leur milieu ambiant que personne ne sait qu’elles sont chrétiennes, nées de nouveau…. Rappelons-nous, nous avons été sauvées pour porter la bonne nouvelle autour de nous, pas pour nous taire. Il est grand temps de faire comme Mardochée, de redresser la tête et de dire qui nous sommes, nous appuyant sur Dieu pour parler avec sagesse et comptant sur lui pour les conséquences.  Mettons tous nos efforts dans une vie en tant qu’ambassadrices du ciel et non dans une vie d’assimilation dans ce monde, nous qui sommes des princesses du monde céleste…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *