Mais qu’est-ce qui a bien pu inciter Ruth à suivre Naomi ??!!

Combien  j’aime le livre de Ruth et ce, depuis de longue date ! Mais il y a toujours  eu un passage dans le livre de Ruth qui m’a toujours autant déconcertée.

Sur le chemin de Bethléhem, Naomi, amère et au fond de son désespoir, demande à ses belles-filles de rentrer dans le pays de  Moab. Mais ce n’est pas cette requête de Naomi qui me dérange. Ceci peut se comprendre. Moi aussi je préfère souvent être seule dans les moments de souffrance. Non, ce qui me laisse totalement perplexe est plutôt la réponse de sa belle-fille Ruth …

Prenons quelques instants pour nous mettre à la place de Ruth et imaginer la scène. Vous avez quitté le pays de Moab, ce qui veut dire quitter votre famille, votre culture, votre maison, vos amis, vos habitudes…pour suivre votre belle-mère dans un pays que vous ne connaissez pas. La route est un long chemin qui traverse un désert montagneux. Il y aura l’ascension de versants pentus, la rivière  le Jourdain à traverser…le tout à pied, ce  qui vous prendra de 7 à 10 jours.

Mais en route votre belle-mère dans sa souffrance intense se renferme sur elle-même et commence à réfléchir. Puis soudain  elle s’arrête et demande à ce que vous retourniez dans le pays de Moab chez votre maman. Cette demande vous attriste profondément et avec votre belle-sœur vous commencez à pleurer, à sangloter même. Vous insistez pour rester avec elle malgré sa demande, y compris lorsqu’elle vous dit que vous n’avez aucun avenir devant vous si vous restez avec elle. Et alors que vous êtes la seule à rester, vous faites ce choix.

Pourtant Naomi insiste de plus belle : rentrez à Moab ma fille, rentrez !

Mais là, c’est une fois de trop, donc après avoir écouté tous les arguments de Naomi, vous ouvrez votre bouche pour enfin lui répondre : assez ! Où tu iras, j’irai. Où tu habiteras, j’habiterai avec toi. Mais non seulement j’habiterai avec toi mais je m’intégrerai dans ton pays et dans ta culture car ton peuple sera mon peuple. Ton Dieu sera mon Dieu. Je ne ferai pas tout cela le temps que tu ailles mieux Naomi, ou que je décide d’aller mon propre chemin mais je m’engage d’être une amie fidèle envers toi toute ma vie. Oui, où tu mourras, je mourrai et j’y serai même ensevelie, à tes côtés.

Soudain Naomi prend conscience de votre résolution. Mais au lieu de vous remercier de votre déclaration d’amour touchante ou même de se mettre en colère, elle fait quelque chose de bien pire. Naomi ne vous adresse plus la parole,  pas même un mot !

A la place de Ruth, n’auriez-vous pas eu la moindre envie de rentrer chez vous à ce moment-là ?

En fait les prochaines paroles de Naomi seront devant toute la ville pour déclarer (alors que vous êtes toujours à ses côtés) : voyez-vous je suis partie comblée, mais je suis revenue vide, je n’ai plus rien.

Et là, êtes-vous toujours aussi certaine d’avoir fait le bon choix ?

Après tout, qu’est-ce qui a pu inciter Ruth, une belle jeune femme avec tout son avenir devant elle, à être si dévouée envers Naomi, une femme aussi amère et ingrate ?

Une amitié hors du commun

Nous rêverions toutes d’avoir une amie comme Ruth, aussi loyale et dévouée n’est-ce pas ? Dans les mauvais mais aussi dans les bons moments, des amies fidèles comme elle sont de véritables et rares joyaux. En fait, Ruth veut dire « amie », ce qui est peu surprenant.

Mais c’était bien avant ce grand coup de théâtre de la part de Naomi que cet amour fidèle de la part de Ruth s’est formé. Dans le pays de Moab, alors que Ruth était mariée au fils de Naomi, ces deux femmes se sont rapprochées pour devenir de véritables amies. Naomi fait référence à Ruth comme à sa propre fille et parle de la bonté que Ruth a eu envers elle en retour.

C’était probablement aussi au travers de Naomi que Ruth avait tissé un amour avec un autre ami. L’ami qui, lui, est devenu le plus cher. Car certes la loyauté de Ruth envers Naomi est exemplaire, mais la seule façon d’expliquer un tel amour est que son amour s’est d’abord enraciné ailleurs.

Attachée à Dieu

La seule raison, pour laquelle  Ruth a pu rester sur sa ligne de conduite dans des telles circonstances, est parce qu’elle s’est attachée à Dieu en premier. Par la foi, Ruth est partie du pays de Moab pour aller dans le pays de Dieu et c’est Lui qu’elle suivait. Ruth ne s’est ni laissée influencée par le départ d’Orpa, ni déstabilisée par les arguments de Naomi car ce n’était pas à elle qu’elle cherchait à plaire. Le premier désir du cœur de Ruth n’était ni son confort personnel, ni une situation familiale stable, ni même une approbation de la part de Naomi. Avant tout, Ruth cherchait à suivre Dieu et pour cela elle était prête à tout quitter.

Dieu n’attend de nous qu’une seule chose : l’abandon total à sa volonté.
– Oswald Chambers

Ce sacrifice de tout quitter pour suivre Dieu vous parait-il extrême de la part de Ruth ?

C’est pourtant le même sacrifice que Jésus nous demande si nous voulons être ses disciples.

Jésus nous dit : Si quelqu’un veut me suivre, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive. Car quiconque voudra sauver sa vie la perdra, mais quiconque perdra sa vie à cause de moi et de la bonne nouvelle la sauvera. (Marc 8:34-35)

Nous n’aurons pas toutes à faire les même sacrifices que Ruth, mais nous serons toutes appelées à mourir à nous-même. Serions-nous prêtes à quitter nos rêves ? A lui livrer notre temps, notre corps ? A renoncer à notre honneur ? A  renoncer à nos droits …

Pierre dit : Nous, nous avons quitté ce qui nous appartenait pour te suivre.
– Luc 18: 28

Car Ruth fixait ses yeux sur l’Eternel, il lui donna la grâce de rester fidèle auprès de Naomi et de l’aimer d’un amour véritable.

C’est alors que nous constatons un miracle qui s’opère dans la vie de chacun qui suit Christ : pour Le suivre il faut tout quitter ; mais en quittant tout, nous gagnons tout !

Ce n’est plus moi qui vis, c’est le Christ qui vit en moi !
– Galates 2:20

Finalement le Seigneur se servira de l’obéissance de Ruth pour être un instrument clé dans la vie de Naomi pour la restaurer et lui redonner la joie. Si nous obéissons au Seigneur à notre tour, Il nous utilisera nous aussi pour être les instruments de sa grâce.

Mais voici donc la question, sommes-nous prêtes à tout, mais vraiment tout, quitter pour Le suivre ?

Quelques pensées sur “Mais qu’est-ce qui a bien pu inciter Ruth à suivre Naomi ??!!

  1. Aujourd’hui ici au Quebec jour de la fete des meres,

    Alors je profite de cette journee pour vous souhaiter une bonne et belke journee, et si vous avez le bonheur d’avoir encore vos mamans exprimer leurs votre gratitude , arrêtez vous pour écouter et partager avec vos enfants. Rendez grace a Dieu pour le bonheur qu’Il vous fait vivre chaque jour.💐🙏.
    P.s.: meme si chez vous c’est dans quelques semaines vivez le avec moi aujourd’hui par procuration 😉

    1. Merci Lou et avec un peu de retard (ou d’avance ?!) joyeuse fête ! (Nous devrions peut-être changer alors la journée de la fête de mères en mois de la fête de mères pour éviter toute confusion ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *