La reconnaissance ne chuchote pas

1 Louange. De David. Je t’exalterai, mon Dieu, (mon) roi ! Et je bénirai ton nom à toujours et à perpétuité.
2 Chaque jour je te bénirai Et je louerai ton nom à toujours et à perpétuité.
3 L’Éternel est grand et très digne de louange, Sa grandeur est insondable.
4 Que chaque génération glorifie tes œuvres, Qu’elle raconte tes exploits,
5 La magnificence éclatante de ta gloire ; Je méditerai le récit de tes merveilles.
6 On parlera de ta force redoutable, Et je redirai ta grandeur.
7 On évoquera le souvenir de ton immense bonté Et l’on acclamera ta justice.
8 L’Éternel fait grâce, il est compatissant, Lent à la colère et rempli de bienveillance.
9 L’Éternel est bon envers tous, Et ses compassions (s’étendent) sur toutes ses œuvres.
10 Toutes tes œuvres te célébreront, Éternel ! Et tes fidèles te béniront.
11 Ils diront la gloire de ton règne, Et parleront de ta puissance,
21 Que ma bouche dise la louange de l’Éternel, Et que toute chair bénisse son saint nom, A toujours et à perpétuité !
Psaume 145 (SER)

Depuis le début de ce défi de la reconnaissance avec nous, vous avez pris le temps de réfléchir à vos sujets de reconnaissance et de les écrire. Mais selon notre lecture d’aujourd’hui, un cœur reconnaissant ne se contente pas de garder ces choses pour lui,  il utilise aussi sa bouche !

A 7 reprises dans ce psaume nous retrouvons ce principe :

  • Qu’elle raconte tes exploits,
  • On parlera de ta force redoutable
  • je redirai ta grandeur.
  • Et l’on acclamera ta justice.
  • Ils diront la gloire de ton règne
  • Et parleront de ta puissance,
  • Que ma bouche dise la louange de l’Éternel

Pour être des femmes transformées et marquées par notre reconnaissance envers Dieu, nous devons passer à l’action et raconter, parler de, acclamer et dire les bienfaits de Dieu. Pas toujours facile dans un monde qui préfère plutôt parler de ses problèmes, de ses besoins ou de ses soucis. Même dans le corps de Christ, nous sommes souvent plus disposés à partager nos sujets de prières que nos sujets de reconnaissance.

Dans l’histoire des dix lépreux dans l’évangile de Luc, les malades ont supplié à haute voix l’aide de Jésus (Luc 17 : 13). Une fois guéris, un seul est revenu sur ses pas pour remercier Jésus. Mais il n’est pas venu tout discrètement ou en chuchotant. D’une voix certainement aussi haute que celle utilisée pour supplier Jésus, il le remercie. Il revint sur ses pas en louant Dieu à pleine voix. Il se prosterna aux pieds de Jésus, face contre terre, et le remercia. (Luc 17 : 15-16)

Alors si aujourd’hui nous sommes reconnaissantes, disons-le et disons-le haut et fort ! 🙂

Le défi

Prenez le temps de parler autour de vous de vos sujets de reconnaissance. A une collègue, un membre de votre famille ou une amie. Avez-vous l’habitude de partager des requêtes de prières dans votre église ou avec des amies ? C’est formidable et le corps de Christ est là pour ça. Mais lancez-vous le défi suivant :  la prochaine fois que vous partagez une requête de prière, partagez également au moins deux sujets de reconnaissance. Que nous portions autant d’attention à proclamer sa bonté et ses bienfaits !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *