Ruth : Semaine 5 — Une histoire d’amour

Bienvenue dans notre cinquième semaine d’etude dans le livre de Ruth ! Il ne nous reste que deux semaines dans cette étude et encore 2 chapitres  à voir ensemble ! Notre rythme s’accélère mais je pense que vous trouverez nos découvertes dans ces passages toujours aussi riches !

Cette semaine nous aborderons ensemble le chapitre 3, certainement le chapitre le plus difficile à comprendre si nous lisons sans le regarder de très près. Nous prendrons donc bien le temps de voir ce qui se passe selon les coutumes et la culture de l’époque sans passer à coté des applications pour notre vie aujourd’hui, applications qui sont toujours aussi présentes dans ces versets.

(Et comme toujours, je suis toujours ravie de vous lire donc n’hésitez pas à venir sur le site ou sur notre page Facebook laisser vos pensées ou questions ! :))

Verset de la semaine

Voici le verset que nous avons sélectionné pour vous cette semaine. A mémoriser, à imprimer, à poster sur Instagram (#etudedeRuth) … 😊

Votre étude de la semaine

En complément des passages VOCAP que vous aurez à lire et à étudier chaque jour, vous pourrez revenir sur le site pour la partie complémentaire de l’étude.

Lecture  du jour : Ruth 3:1-4

Au verset 1, quel est le désir de Naomi pour Ruth ? Naomi avait déjà exprimé ce désir pour Ruth au chapitre 1 verset 9. Mais qu’est-ce qui a changé entre temps ?

Naomi n’agit plus en victime par rapport aux circonstances de sa vie mais elle se met en action et commence à planifier l’avenir !

Qu’est-ce que cela vous indique par rapport à son état émotionnel ? Pensez-vous qu’elle s’appelle toujours Mara ou redevient-elle Naomi ? Pourquoi ?

Comment Naomi appelle-t-elle Ruth au verset 1 ? Au verset 2, comment est-ce que Naomi fait référence à Boaz (revoir aussi Ruth 2:20)?

Notre parent rédempteur … Naomi avait toujours fait référence à Ruth comme à une fille, une marque d’affection, mais en faisant référence à Boaz comme étant leur parent rédempteur commun, Naomi affirme que Ruth fait vraiment partie de sa famille. En fait, Ruth ne se fera plus appeler « Ruth la Moabite » pour tout le reste du chapitre 3 ! Comment est-ce que cette attitude de Naomi envers Ruth est différente de son attitude au chapitre 1 ? Pourquoi ce changement à votre avis ?

Quelles sont les instructions données par Naomi à Ruth ? Que pensez-vous de ces instructions ? Scandaleuses ? Étranges ?

Pour mieux comprendre ce qui se passe ici, concentrons-nous uniquement sur le texte. Regardez un peu plus loin dans le chapitre 3 aux versets 10 et 11. Quelle a été la réaction de Boaz concernant cette action de la part de Ruth ? A-t-il été scandalisé, a-t-il trouvé cela bizarre ? Que savons-nous sur son caractère déjà ? Et sur le caractère de Ruth ? A votre avis, cet épisode sort-il de ce que nous savons des caractères de Boaz et Ruth ? 

Au travers des paroles et des actions de Boaz au chapitre 2, Ruth l’avait compris, et Naomi aussi : Boaz tenait à Ruth, et bien plus que sur le plan de l’amitié. Seulement à la fin de la récolte, Boaz n’a toujours pas osé prendre les devants. Alors je pense que Naomi décide qu’il est grand temps de donner un petit coup de pouce pour permettre à Ruth et Boaz d’avoir enfin un petit tête-à-tête ! En se trouvant seules et sans homme pour faire cette demande à leur place, Naomi sait qu’elles n’ont pas le choix que d’agir par elles-mêmes.

Pourquoi à votre avis Naomi encourage-t-elle Ruth à y aller de nuit ?

Les avis divergent mais je pense que cela aurait été très difficile pour Ruth de s’approcher de Boaz en plein jour sans attirer les regards et faire jaser ! Le fait d’y aller la nuit, assurait non seulement sa discrétion, mais cela donnait aussi à Boaz la possibilité de refuser sans faire de scandale.

Quelles sont les trois instructions données par Naomi à Ruth concernant son apparence au verset 3 ? Quand Naomi demande à Ruth de mettre ses habits (ou ses plus beaux habits selon la traduction) il est suggéré que Ruth doit enlever ses habits de deuil (qu’elle aurait portés par tradition) pour mettre de nouveaux vêtements. Si tel était le cas, nous pouvons mieux comprendre pourquoi Boaz n’a pas fait le premier pas envers Ruth par respect de sa période de deuil.

Peut-être avez-vous déjà vécu ou êtes-vous à un moment de votre existence qui vous demande de mettre de côté vos habits de deuil pour passer à l’étape suivante de  votre vie ?

Terminez votre temps aujourd’hui en lisant Esaie 61:1-4 pour ensuite louer notre Seigneur qui nous relève et nous donne un vêtement de louange à la place d’un esprit abattu !

Lecture du jour : Ruth 3:5-9* et 1 Pierre 3:1-6

(*Note : pour celles qui ont imprimé le cahier d’étude il y a eu une erreur dans la référence de la lecture aujourd’hui qui devait se poursuivre jusqu’au verset 9)

Au verset 5 Ruth accepte de faire ce que Naomi suggère. Pourquoi à votre avis ? Dans le passé est-ce que Ruth a eu l’habitude de suivre tout ce que Naomi pouvait lui suggérer ?

Face à l’amour évident de la part de Boaz à son égard, et en suivant la suggestion de Naomi, Ruth décide d’agir. Ruth souhaite communiquer à Boaz qu’elle avait compris ses intentions et qu’elle l’aimait en retour.  Meme si elle agit sur les conseils de Naomi, Ruth assume son choix.

Qu’est-ce que les verset 8 et 9 nous apprennent de nouveau ? Ruth avait-elle suivi les conseils de Naomi à la lettre ?

En se couchant aux pieds de Boaz, Ruth lui montre une attitude de soumission.

Comment est-ce que Ruth s’appelle-t-elle en s’adressant à Boaz ?

Que pensez-vous de la demande de Ruth au verset 9 ? Cela ne vous rappelle pas quelque chose que Boaz avait dit à Ruth plus tôt (Ruth 2:12) ?

Au lieu d’attendre une quelconque instruction de la part de Boaz, Ruth demande à Boaz de la couvrir de son aile, ou plus précisément du pan de son vêtement, qui veut dire de la couvrir de sa protection et de son amour.

« Le vêtement ou manteau servait de couverture pendant la nuit ; la formule employée ici est une expression consacrée qui revient à dire prends-moi pour femme. » (Note de la Nouvelle Bible Second, édition d’étude)

Bien que Ruth décide de son propre gré de se rendre au milieu de la nuit se coucher au pieds de l’homme qu’elle aime, ce choix n’était pas sans risque pour Ruth sur le plan émotionnel. Rien ne lui garantissait la réponse favorable de Boaz, pourtant Ruth fait le choix de se rendre vulnérable.

Vulnérable.

Ce mot nous met souvent mal à l’aise, non ?

La vulnérabilité est de se placer volontairement dans une situation qui pourrait se révéler douloureuse dans le but d’atteindre un objectif bien plus grand.
— Paula Rinehart

Femmes mariées, avez-vous tendance à démontrer une attitude de service et de soumission envers votre mari, ou résistez-vous face à cette position vulnérable, troublée par vos craintes ?

Et si vous n’êtes pas mariées, comment est-ce que la soumission aux autorités dans votre vie vous demande-t-elle parfois d’être dans une position vulnérable ?

Si vous faites cette étude en groupe, prenez le temps de discuter de la façon dont vous réagissez à des situations qui demandent votre vulnérabilité. Qu’est-ce qui vous empêche de vous rendre vulnérable ? Qu’est qui vous le permet ?

Lecture du jour : Ruth 3:10-11 et Proverbes 31:10-31

Au verset 10, Boaz bénit Ruth à nouveau au nom de Seigneur, pourquoi ?

De nouveau, nous trouvons ce fameux mot utilisé par Boaz pour décrire les actions de Ruth : hesed. Ecrivez dans vos propres mots la définition du mot hesed. Quelles sont les  les deux choses que Boaz dit par rapport à la hesed de Ruth ?

Au verset 10, nous avons un nouvel indice expliquant pourquoi Boaz n’aurait pas osé faire le premier pas pour demander Ruth en mariage, lequel ?

Vous souvenez-vous de ce que nous avons dit hier par rapport à la vulnérabilité ? Redécrivez la description de la vulnérabilité selon Paula Rinehart.

Vous avez remarqué la deuxième partie de sa description ? … dans le but d’atteindre un objectif bien plus grand ! Intéressant car ce mot hesed utilisé pour décrire les actions de Ruth veut dire aussi la qualité qui fait agir pour le bien de l’autre sans prendre en considération l’avantage de celui qui agit !

Si Ruth décide de se mettre dans cette position vulnérable aux pieds de Boaz, c’est parce qu’elle n’agit pas seulement dans ses propres intérêts. C’est cela qui met Boaz dans l’émerveillement devant un amour si pur, si désintéressé !  Ruth sait que son mariage avec Boaz assurera la rédemption pour Naomi. Est-ce que cela veut dire que Ruth veut se marier avec Boaz strictement par amour pour Naomi ? Non, je ne pense pas. Mais je pense que c’est un merveilleux exemple que le mariage n’a jamais été créé pour procurer notre bonheur seulement. Le mariage est l’image de la relation merveilleuse entre Christ et son épouse, l’église. Dans ce sens un mariage devrait être à l’avantage de tout ceux qui nous entourent pour témoigner de ce que c’est qu’un amour qui se donne ainsi qu’un amour désintéressé.

Femmes mariées – voyez votre mariage comme la possibilité de faire bénéficier ceux qui vous entourent et de leur être un exemple de l’amour entre Christ et son église ? Pour celles avec des époux qui ne sont pas au Seigneur, comment est-ce que votre exemple seul peut être un témoignage de cet amour et cette soumission ?

Femmes célibataires – comment est-ce que ce rappel de ce qui devrait être le mariage modèle vos idées concernant le mariage et votre rêve éventuel d’un futur époux ?

Une femme de valeur est la couronne de son mari …
— Proverbes 12:4 

Dans la Bible hébraïque, le livre de Ruth vient tout de suite après le livre de Proverbes. Après votre lecture de ce matin dans les quelques derniers versets de Proverbes, cela vous surprend-il ? 😊

Prenez quelques minutes pour noter les caractéristiques de la femme de Proverbes 31 que vous voyez présents dans la vie de Ruth.

Où exactement est-ce que Boaz indique que Ruth est connue pour être une femme de valeur au verset 11 ? Selon les versions les mots exacts varient mais la signification est la même. Boaz dit littéralement toute porte (de la ville) de mon peuple sait que tu es une femme de valeur. Comparez maintenant les mots de Boaz avec les deux derniers versets de Proverbes 31.

Lecture du jour : Ruth 3:12-15

Pauvre Ruth. Elle risque tout pour venir au milieu de la nuit rencontrer Boaz. Je n’ose pas imaginer combien son coeur devait battre à chaque instant de son aventure. La réponse de Boaz au verset 11, a dû certainement rassurer le cœur de Ruth. Mais là, au verset 12 de notre lecture, coup de théâtre !  En une seconde Ruth voit tous ses rêves voler en éclats !

Qu’est que Boaz lui révèle au verset 12 ?

Il ne faut pas imaginer qu’il n’y avait que Ruth à plaindre dans cette histoire car Boaz, lui aussi, aimait Ruth !

Par ses actions et son caractère, je suis convaincue que les intentions de Ruth en venant ce soir là sur l’aire étaient parfaitement pures. Il est tout de même intéressant de noter que l’aire des orges était associée à cette époque à des actes qui étaient tout saufs purs. L’aire des orges était un endroit connue pour la prostitution. Chaque homme dormait à la belle étoile à côté de ses récoltes et c’était donc un endroit facile pour que les femmes qui se prostituaient viennent y proposer leurs services.

Les verset 13 et 14 nous apprennent beaucoup sur l’intégrité de Boaz et de Ruth.

Qu’apprenons-nous de nouveau sur le caractère de Boaz par sa réponse au v. 13 ? De quelle manière se décide-t-il à agir ? Quel aurait été le choix facile ?

Où est-ce que Ruth est restée couchée pour terminer la nuit ? Pourquoi à votre avis est-ce que Boaz ne veut pas que d’autres sachent que Ruth était venue à l’aire ?

Souvenons-nous que Boaz vivait au temps des Juges, le temps où chacun faisait comme il lui semblait bon. Mais Boaz ne laisse ni l’endroit, ni le contexte moral de l’époque, ni son état physique (il avait bu ce soir là), ni l’heure de la nuit, être des excuses pour baisser sa garde. Boaz décide aussi d’agir avec droiture concernant ses droits de rachat, alors que cela impliquait l’éventuel risque de perdre celle qui aimait. Décidément, Boa était un homme de valeur et intègre dans ses actions jusqu’au bout !

Comment est-ce que le contexte moral de notre époque est similaire à celui des temps des Juges ? Aujourd’hui avez-vous tendance d’agir avec intégrité et en toute honnêteté coûte que coûte ou choisissez-vous plutôt le chemin « facile » ? Que nous soyons mariées ou célibataires, les opportunités et les tentations pour baisser notre garde et faire des compromis face à notre intégrité sont nombreuses. Comment est-ce que l’exemple de Boaz et de Ruth vous encourage dans vos choix d’intégrité et pureté ?

Terminez aujourd’hui par un temps de prière en demandant au Seigneur de faire de nous des femmes d’intégrité et de pureté !

Observe celui qui est intègre, regarde celui qui est droit : il y a un avenir pour l’homme de paix.  — Psaume 37:37

Lecture du jour : Ruth 3:16-18 et Esaïe 30:18

Quelle est la question que Naomi posse à Ruth au verset 16 ?

Quelle est la réaction de Naomi face à la réponse de Ruth ?

Relisez le verset 18, qu’est-ce que Naomi encourage Ruth à faire ?

Jusqu’ici Ruth s’est montrée être une femme d’action. A votre avis, le fait d’attendre et de rester tranquille était-il facile ou difficile pour Ruth ? Pour vous personnellement, trouvez-vous les moments d’attente faciles ou difficiles ?

Certaines version utilisent le mot « rester ici, demeure, attends calmement, sois tranquille … » Ruth n’avait pas vraiment d’autre choix que d’attendre Boaz. Ce n’est pas non plus comme si lui envoyer un petit texto pour voir comment les choses avançaient était une possibilité non plus ! Pourquoi est-ce que Ruth avait besoin d’être encouragée à rester tranquille ?

Au verset 1 du chapitre 3 Naomi a voulu assurer le repos physique de Ruth. Mais par ses encouragements au verset 18 je pense que Naomi va bien au-delà de l’état physique du repos de Ruth. Je pense que la réponse de Naomi enseigne quelque chose de précieux à Ruth comme à nous-mêmes : le repos et la tranquillité ne sont pas un endroit dépendant des circonstances, c’est un état de cœur.

La 2ème partie du verset 18 nous apprend la raison pour laquelle Ruth pouvait se tenir tranquille. Notez cette raison.

Si dans notre vie, nous pouvons nous tenir tranquille dans les moments angoissants d’attente, c’est parce que nous avons aussi quelqu’un qui agit en notre faveur. Même quand tout semble s’arrêter ou bien si l’attente parait interminable, nous pouvons nous reposer tranquille car Il est toujours à l’oeuvre !

Remets ta voie sur l’Eternel, et confie-toi en lui; et lui, il agira … Demeure tranquille, appuyé sur l’Eternel, et attends-toi à lui.
— Psaume 37:5-7 (FRDBY)

Bonne étude et bonne semaine dans sa grâce ! 💛

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *