Les porter devant le trône de la grâce….

Il y a un message pour nous toutes  aujourd’hui dans les mots d’Esther au chapitre 8 verset 6 : Car comment pourrais-je voir le malheur qui atteindrait mon peuple, et comment pourrais-je voir la destruction de ma race ?

Nous devrions avoir cette même passion dans notre âme pour nos bien-aimés perdus, pour leur salut. Regardons d’un peu plus près ce que nous pouvons apprendre d’Esther…

  1. La condition de nos bien-aimés perdus

Nous ne pourrons pas faire grand chose tant que nous ne sommes pas saisis par la gravité de la situation. Nous devons les voir comme Dieu les voit…

Quelle est leur situation ? Ils sont…

—–Sous la condamnation : Romains 5:12   C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue sur tous les hommes, parce que tous ont péché.

Romains 6:23 Car le salaire du péché, c’est la mort; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur.

—–Aveuglés : 2 Corinthiens 4:3-4 Si notre Evangile est encore voilé, il est voilé pour ceux qui périssent;  pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence, afin qu’ils ne vissent pas briller la splendeur de l’Evangile de la gloire de Christ, qui est l’image de Dieu.

—–Perdus  :  Apocalypse 20:14-15  Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu.

Ecoutez Paul : Romains :2-3 J’éprouve une grande tristesse, et j’ai dans le cœur un chagrin continuel. Car je voudrais moi-même être anathème et séparé de Christ pour mes frères…

Cela pèse sur son cœur (une grande tristesse), il ne peut y échapper (un chagrin continuel), et cela le rend intrépide (désirer être lui-même anathème pour qu’ils soient sauvés).

Portons-nous un tel fardeau pour ceux de nos bien-aimés qui sont perdus ? Avons-nous bien conscience de ce qui les attend ?

Un prédicateur a un jour dit ces mots :

  • Point n°1 : Les personnes sans Christ iront en enfer
  • Point n°2 : La plupart des chrétiens vivent comme s’ils se moquaient du point n°1
  • Point n°3 : La plupart  d’entre vous êtes davantage dérangés par le point n°2 que le point n°1…

Et nous ?

Psaume 142:4 Jette les yeux à droite, et regarde! Personne ne me reconnaît, Tout refuge est perdu pour moi, Nul ne prend souci de mon âme.

Pensez à votre propre histoire :  avant de vous tourner vers Christ, qui a pris soin de votre âme, a intercédé pour vous ? Peut-être avant même de vous connaître…

Ecoutons encore Esther…

Esther 8:6 Car comment pourrais-je voir le malheur qui atteindrait mon peuple, et comment pourrais-je voir la destruction de ma race ?

2. L’engagement d’oeuvrer pour le salut de nos biens-aimés

Esther s’est engagée à œuvrer pour le salut de son peuple. Elle est sortie de sa zône de confort et a agi en allant parler au roi. Cela demande un acte de volonté propre.

Les âmes ne sont pas gagnées par accident. Nous nous devons d’agir.

1 Cor. 9:22 — J’ai été faible avec les faibles, afin de gagner les faibles. Je me suis fait tout à tous, afin d’en sauver de toute manière quelques-uns.

L’intercession doit devenir le fruit d’une volonté.

Rom. 10:1 Frères, le voeu de mon coeur et ma prière à Dieu pour eux (Israël), c’est qu’ils soient sauvés.

Esther était désespérée, le coeur brisé, accablée et déterminée.

Elle aurait pu dire, « Qui suis-je ? Que puis-je faire ? je suis une simple jeune femme au milieu d’un royaume immense…. » Elle a choisi d’aller au delà de sa peur pour  tenter de sauver son peuple.

Dieu désire que tous parviennent à la repentance et au salut par la foi en Jésus-Christ.

La Bible nous dit que Dieu ne désire qu’aucun périsse, mais que tous parviennent à la repentance (2 Pierre 3:9) .

La meilleure chose que nous puissions faire pour ceux que nous aimons est de prier avec sincérité. Nous avons l’assurance venant de la Parole de Dieu en Jacques 5:16 que la prière du juste a une grande efficacité, même si, et nous le savons,  que le salut résulte toujours d’un choix/acte de foi personnel.

C’est le ministère du Saint Esprit de convaincre de péché (Jean 16:7-11), nous pouvons compter sur lui pour faire le travail. N’hésitons pas non plus à prier pour que le Saint Esprit nous fournisse l’occasion de partager le message du salut avec ceux que nous aimons, ou qu’il dirige quelqu’un vers eux comme cela nous est montré avec Philippe en Actes 8:26-39 et Ananias  en Actes 9:10-18.

Et par dessus tout, il est d’une importance primordiale que nous laissions la vie et l’amour de notre Seigneur  Jésus-Christ être vues en nous.  Ceci en soi est un témoignage énorme envers nos bien-aimés et prépare le terrain pour la présentation de l’évangile. Jésus a dit en Matthieu 5:16: Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux.

Alors reflétons notre Sauveur dans notre vie et ne cessons jamais de porter nos bien-aimés qui sont perdus devant le trône de la grâce, encore et encore…

Quelques pensées sur “Les porter devant le trône de la grâce….

  1. Oui, merci Frédérique pour cette étude et ces partages !
    Je n’ai pas laissé de commentaire la semaine dernière mais la mise en garde sur l’orgueil m’a interpellée et fait réfléchir…. et cette semaine je suis touchée par cet encouragement à intercéder pour nos proches qui sont encore loin de Dieu !
    A la différence d’Esther qui s’approchait du roi en craignant pour sa vie, nous avons la joie et la paix de pouvoir nous approcher du trône de la grâce, dans la confiance en un Dieu qui nous aime… alors oui, prions avec fidélité pour tous ceux qui n’ont pas encore rencontré le Sauveur!

    1. Bonjour Mirabelle, il y a des méditations qui sont plus difficiles à écrire je dois avouer, tant le texte met le doigt où cela fait mal. Combien d’églises, de familles se déchirent à cause de l’orgueil… Soyons toujours sur nos gardes, examinons notre coeur, nul n’est à l’abri.
      Oui, c’est bien vrai pas de raison d’avoir peur lorsque nous nous approchons de notre Dieu ! mais une raison de plus de rester fidèle dans l’intercession …

  2. Merci une fois encore pour cette étude tellement parlante…Et merci de nous rappeler que nous ne pouvons rester inertes…Nous avons à intercéder sans cesse pour nos bien-aimés encore en état de perdition…
    Ô Seigneur donne-moi de ne pas oublier ma mission sur cette terre et permet que Ta lumière et Ton Amour infini transparaissent dans ma vie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *