Arrêtons nous….

Ne vous y trompez pas, mes frères bien-aimés: toute grâce excellente et tout don parfait descendent d’en haut, du Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation.        Jacques 1:16-17

Être reconnaissante demande une réelle prise de conscience. Il ne s’agit pas de ponctuer toutes nos phrases par un « merci Seigneur » ou un « Gloire à Dieu » comme s’il s’agissait de virgules ou de point de suspension…. une habitude, un réflexe devenus automatiques, qui finissent malheureusement par ne plus avoir leur valeur de départ. 

Il s’agit au contraire de s’arrêter et de prendre conscience du fait que Dieu est la source de tous les bienfaits dont nous jouissons, oui :  de tous les bienfaits dont nous jouissons, ce que le verset du jour nous rappelle.  Alors arrêtons-nous et comptons les bienfaits de Dieu.  Voilà pourquoi nous vous avons encouragées avant même le début de cette étude à créer un cahier de reconnaissance.

La reconnaissance est une vertu que nous devons cultiver, sciemment, en nous y appliquant avec notre volonté. Et comme toute plante, elle doit être plantée, arrosée, chouchoutée; suivra alors un enracinement profond et une récolte abondante de ….  reconnaissance. Eh oui, cela fera boule de neige ! Alors  continuons dans cette démarche de reconnaissance jour après jour, et nous aurons la surprise de la voir faire partie intégrante de notre vie d’ici la fin de l’étude !

Le Défi

Reprenez votre cahier de reconnaissance et relisez les premiers sujets que vous avez notés. Puis prenez les derniers sujets notés et constatez comment votre reconnaissance a déjà changé au fil de ces quasi trois semaines d’étude. Persévérez !

Connaissez-vous le chant « Compte les bienfaits de Dieu » ? C’est un chant ancien dont les paroles sont magnifiques. Que ce chant puisse être un encouragement pour chacune, et tout particulièrement pour celles d’entre nous qui traversent des temps difficiles… Voici ci-dessous un arrangement par le groupe « Héritage »;  Je vous encourage à profiter des paroles inscrites pour le chanter avec eux en réfléchissant aux mots pendant que vous les chanterez.

Quelques pensées sur “Arrêtons nous….

  1. Merci encore une fois Frédérique et Annie… Oui la reconnaissance devrait jaillir chaque jour, chaque instant spontanément de notre cœur conscient de tous les bienfaits dont nous jouissons… Vos petits exercices nous y conduisent en toute douceur…
    Hier soir je partageais à mes amies et sœurs un sujet de tristesse… Nous avons ensuite relu l’une de vos études sur le reconnaissance et nous avons prié…
    Nous nous sommes ensuite quittées emplies, réjouies, le cœur débordant de reconnaissance ayant constaté (pour la xeme fois) combien les bénédictions étaient p’us Importantes et plus nombreuses que les sujets de tristesse… MERCI !

    1. Chère Mamie-Thé,
      C’est vrai, se focaliser sur Dieu et ce qu’il fait pour nous jour après jour, nous aide à aller au delà des sujets de tristesse que nous pouvons rencontrer dans nos vies. Bravo pour le fait d’avoir mené cette réflexion entre amies en Christ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *